Saisissez vos identifiants :

   mercredi 19 décembre
Vous Saisissez votre ville ou son code postal
.....................................................................................
  • Des prévisions météo fiables jusqu'à 14 jours
  • Une vision synthétique de la météo sur deux semaines
  • Un accès aux prévisions locales et nationales
  • Des relevés météorologiques précis
.....................................................................................

   Dossier Météo

Les Arcs-en-ciel, explication d'un phénomène météo

L'arc-en-ciel est un phénomène météorologique et optique fascinant et intrigant. Ce dossier vous propose de comprendre les raisons de son apparition dans le ciel.

 

 

Explication d’un phénomène coloré

L'arc en ciel est formé d'une suite d'arcs lumineux dont les couleurs, sont rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet. L’effet est similaire à celui d’un prisme qui partage les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. Cette illusion d'optique résulte de la dispersion de la lumière du soleil sur un mur d'eau. Cette lumière est reflétée à l'intérieur de ce mur sur les gouttelettes (un filet de pluie, de bruine ou de brouillard). Cette répartition des couleurs est engendrée par le reflet et la réfraction de la lumière sur ces gouttelettes d'eau.

 

Concernant les rayons lumineux constituant chaque couleur de l'arc-en-ciel, Il est important de savoir que la couleur de la lumière est caractérisée par sa fréquence et conditionnée par une longueur d'onde. L'œil peut voir des rayonnements dont la longueur d'onde est comprise entre 380 et 780 nanomètres. Les longueurs d'ondes visibles par l'œil humain représentent le spectre. Les sept couleurs sont celles du spectre lumineux. Par exemple : une longueur d'onde de 400 nanomètre est perçu comme le violet et 580 comme le jaune. Certaines caractéristiques de l'arc-en-ciel comme ses couleurs ou sa largeur sont déterminées par la taille des gouttelettes. Cependant certaines caractéristiques sont constantes comme son centre.

 

Des réflexions de lumière supplémentaires permettent d’apercevoir un second arc situé juste au-dessus et dont les couleurs sont inversées. L'arc dénommé comme principal est celui qui possède les couleurs les plus vives. L'arc secondaire possède un diamètre légèrement plus grand et ses couleurs sont plus pâles. Entre les arcs se place la bande d'Alexandre, c’est un pan du ciel plus sombre. Provenant du nom Alexandre d'Aphrodisias, philosophe grec qui fut le premier à décrire le phénomène. La théorie veut qu’il soit possible d’avoir des arcs dits surnuméraires (toujours plus pâles et dans lesquels le rouge et le vert sont prédominants), principalement au bord interne de l’arc principal.

 

Rencontre du phénomène

L’observation d’un arc-en-ciel nécessite la réunion de deux éléments : l’eau et le soleil. Il faut que l’eau soit en suspension dans l’air (pluie / bruine…) et que le soleil brille mais derrière vous et qu’il soit relativement bas. Vous pourrez donc observer à l'ouest des arcs-en-ciel matinaux et à l'est ceux de fin d’après-midi. Plus le ciel face à vous est assombri par les nuages, plus votre arc-en-ciel sera extraordinaire. De plus, la hauteur de l’arc est proportionnelle à celle du soleil, si l'arc est haut dans le ciel c’est que le soleil est bas.

 

Tous les arcs-en-ciel :

Puisque l'arc-en-ciel est la conséquence de la réflexion et de la réfraction de la lumière à l'intérieur de gouttes d'eau, il est possible de reproduire ce phénomène dans d’autres circonstances que le soleil et la pluie. Des arcs-en-ciel se froment donc près de sources d’eaux comme des cascades, des jets d'eau, des fontaines… Cependant dans la multitude d’arcs-en-ciel, on peut retenir :

0  L'arc-en-ciel de nuit créé par la lumière réfléchie de la Lune.

0  L'arc-en-ciel marin qui peut être observé avec une mer très agitée, un vent soulevant les vagues et des rayons solaires caressant la surface de l’eau.

0  Le cercle-en-ciel ou l'arc-en-ciel inversé, si le soleil culmine suffisamment au-dessus de l'horizon, les arcs dus à la réflexion des rayons solaires peuvent former des cercles complets. On considère un arc-en-ciel renversé lorsque la partie supérieure de ces cercles manque.

 

Les infos en plus

0  A phénomène exceptionnel, histoires extraordinaires, à vous de faire le tri entre les mythes, les légendes et l’histoire de l’arc-en-ciel.

0  Dans la mythologie l'arc-en-ciel est souvent présenté comme un pont ou un chemin. Ce chemin entre le ciel et la terre est créé par Iris, la messagère des dieux pour mythologie grecque.

0  Au Groenland, l'arc-en-ciel est l'ourlet des vêtements des dieux.

0  En Europe, l'arc-en-ciel est un signe de chance.

0  C’est un moyen de prévoir le temps. Par exemple, voir un arc-en-ciel le matin est signe de pluie pour le lendemain tandis que s'il apparaît l'après-midi, il fera beau.

0  De plus, un arc-en-ciel dirigé vers l'Ouest indique qu'il pleuvra encore tandis qu'à l'Est, l'ensoleillement sera bientôt de la partie

0  Les Irlandais croient, quant à eux, qu'un arc-en-ciel visible un samedi annonce une semaine orageuse.

0  En mythologie chinoise, l'arc-en-ciel est une fente dans le ciel qui est scellé par une déesse en utilisant des pierres de sept couleurs différentes.

0  Une légende allemande du Moyen-Age assure qu'il n'y aurait aucun arc-en-ciel pendant les 40 années avant la fin du monde. 

0  Selon une tradition européenne, il y aurait, au bout de l'arc-en-ciel, un chaudron d'or.

0  On dit que la cachette secrète de l'or du leprechaun irlandais est à l'extrémité de l'arc-en-ciel.

0  On le mentionne dans la bible comme signe d'engagement de Dieu avec l'humanité.