Saisissez vos identifiants :

   mercredi 19 décembre
Vous Saisissez votre ville ou son code postal
.....................................................................................
  • Des prévisions météo fiables jusqu'à 14 jours
  • Une vision synthétique de la météo sur deux semaines
  • Un accès aux prévisions locales et nationales
  • Des relevés météorologiques précis
.....................................................................................

   Dossier Météo

Neige et flocons, tout savoir

Puisque la météo annonce que l'hiver est déjà là, meteo-en-France vous propose un dossier spécial « Neige et flocons ». La saison hivernale est synonyme de froid, de neige et donc de flocons ! Notre dossier vous propose donc une explication simple mais complète sur la formation d'un flocon et les différents types de neige. Bonne lecture.

Quelles sont les conditions de formation?

 La neige se forme en plusieurs étapes. La première consiste à réunir 3 conditions atmosphériques qui sont  : - la présence de vapeur d'eau dans l'atmosphère,
- des températures en dessous de zéro,
-  et la présence de molécules solides dans l'air comme des particules salines ou de sable venus de zones désertiques.

La seconde étape est liée à la vapeur d'eau qui monte. Cette vapeur se condense sur les petites particules (sable, fumé, poussière) dans l'air pour former de fines gouttelettes d'eau ou cristaux de glace. 

Cette masse de gouttelettes et/ou de cristaux forment un nuage, c'est notre troisième étape. Ces gouttelettes d'eau peuvent rester à l'état liquide et ce même par des températures négatives. Pour devenir solide et donc flocons, la température doit être très froide - 10 °C au moins. Les gouttelettes vont ensuite se cristalliser et devenir de petites particules de glace, dénommées germes initiaux pour former les cristaux de neige. L'accumulation de la glace permet aux cristaux de grossir et de venir suffisamment lourd pour traverser le nuage. La vitesse de chute est d'abord très faible, de l'ordre de 1 à 2 mm/seconde, puis s'accélère progressivement pour atteindre 20 à 30 cm/seconde en moyenne au moment de l'atterrissage. Dans leur chute, les cristaux capturent d'autres gouttelettes et se forme alors un flocon de neige.

Un flocon en détail. 


Les cristaux qui composent la neige présentent une quantité de formes et de tailles très importante. En effet, Il n'y a pas deux flocons semblables. L'aspect des flocons de neige découle principalement de la température à laquelle leur évolution s'est effectuée dans le cumulus Le flocon grossit et s'alourdit et peut atteindre plusieurs millimètres de diamètre. Il tombe plus ou moins vite vers le sol et se modifie selon les différentes couches atmosphériques qu'il va franchir, de leur température, ou encore de leur teneur en eau… La probabilité de voir deux flocons de neige absolument similaires est très faible. Les cristaux de neige fraîche peuvent donc prendre des formes différentes. On peut donc trouver des cristaux allongées type aiguilles ou colonnes, des cristaux de forme planes type plaquettes ou ressemblant aux gracieuses étoiles que nous connaissons car c'est le cas le plus ordinaire. La forme est essentielle et nous donne donc une indication sur la température à laquelle il a été formé. - De 0 à -4 C : minces assiettes hexagonales;
- De -4 à -6 C : aiguilles;
- De -6 et -10 C : colonnes creuses;
- De -10 à -12 C : assiettes semblables à des flocons à 6 pointes;
-De -12 à -16 C : dendrite. Ces spécificités dans la conception des flocons ont de considérables conséquences sur l'aspect de la neige .

La neige


La nature de la neige peut donc varier en partie en fonction de la forme des flocons. Elle peut-être classifiée en trois grandes familles : sèche, humide et mouillée. > La neige humide est la plus gênante. Collante et lourde elle tombe entre 0° et - 5°. On la retrouve principalement en plaine
> La neige mouillée renferme d'importantes quantités d'eau. Tombant entre 0° et 1°, elle fond rapidement. Le risque de verglas est le principal inconvénient de cette neige mouillée.
> La neige sèche : légère et poudreuse se compose par temps très froid, c'est la forme la plus courante en montagne.

Infos en plus sur la neige .


- Les premiers chasse-neige de chemin de fer, apparus au milieu des années 1800, étaient en acier et fixés à l'avant des locomotives comme des chasse-pierres. Efficaces lors de chutes de neige légères, ils se révélaient inefficaces en cas de tempête de neige, d'amoncellement de neige ou d'avalanche. .
- L'américain Wilson Bentley (1865-1931) examina, pendant de très nombreuses années, la forme des flocons qu'il ramassait à l'aide d'une plume. Il fut même le premier à photographier un flocon de neige en 1885.
- L'un des premiers scientifiques à s'intéresser à la formation des flocons est Johannes Kepler dans un traité de 1611 intitulé « L'Etrenne ou la neige sexangulaire ».
- En 1637, le premier à décrire sur papier la structure des cristaux de neige fut René Descartes, Le premier à recréer des flocons dans des conditions expérimentales est un japonais Ukichiro Nakaya, vers 1930.
- La sortie en France de Blanche Neige et les sept nains en 1938 .
- Dans l'atmosphère, le rythme de fabrication des flocons de neiges est incroyable : environ un million de milliards par seconde.
- un million de tonnes d'eau serait nécessaire pour créer un banc de nuages.
- Le scientifique Robert Hooke à en 1665 a effectué les premières observations de flocons de neige via un microscope.